Le puy du fou: “c’est à jamais”

Tout le monde connaît le parc de loisir du Puy du Fou, mais qu’en est-il de l’histoire du château et de la famille des Puy du Fou? La connaissez-vous vraiment? Suivez-moi dans un voyage au cœur de la Vendée!

Le blason du Puy du Fou montre trois macles (losanges) qui représentent les blessures et le sang versé par la famille du Puy du Fou pour la France.

La genèse du Podium Fagi

Notre histoire commence au pays des Pictons, au temps des druides et des gaulois qui vénéraient le dieu soleil (Belénos) sur une colline surmontée par un hêtre. C’est cet arbre vénérable qui donna son nom au Puy du Fou; (hêtre= fagus en latin, fou= en vieux français); (colline= podium, puy).

Plus tard la région du podium fagi fut envahie par les romains. La cinquième légion des alouettes y élut domicile et construisit un camp militaire sur la colline voisine.

Parade romaine lors du spectacle du “signe du triomphe”
Hôtel villa gallo-romaine

Puis après la chute de l’empire romain, le camp militaire se transforma progressivement en motte féodale. Mais la paix ne dura pas, puisque la région connut plusieurs raids Vikings. Le Podium Fagi fut l’un des endroits les plus saccagés par ces chers hommes du Nord.

Chute de l’empire romain pendant le spectacle “le premier royaume”
Reconstitution d’un village franc “le fort de l’an mil”

Le château de Renaud du Puy du Fou

Accélérons le temps pour arriver au XIème siècle. A ce moment là un homme du nom de Renaud du Puy du Fou reçoit les terres du Podium Fagi en héritage. Il était le chambrier du Roi Henri Ier (pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un chambrier, il s’agit d’un homme qui gère le trésor royal. Et pour ceux qui ont besoin de se rafraîchir la mémoire sur les Roi de France, Henri Ier était le petit fils d’Hugues Capet).

Dû à sa haute fonction à la cour, Renaud put construire un premier château sur le Podium Fagi. Ainsi les habitants du village voisin le Bourg-Berard, pouvaient s’y réfugier en cas d’attaque ennemie. Et si je vous disais que les ruines de ce château existent encore? Et oui, ce sont elles qui font office de décor au spectacle “le bal des oiseaux fantômes”.

Spectacle du “bal des oiseaux fantômes”

La guerre de cent ans

Puis vint le XVème siècle. A ce moment là, le descendant de la famille; Guy II du Puy du Fou part guerroyer avec Jeanne d’Arc en compagnie de Dunois de Mervent et de Gilles de Rais (vous savez Gilles de Rais, le fameux barbe bleue du château de Tiffauges? )

Attaque des anglais lors du spectacle du “secret de la lance”


Pendant que Guy II du Puy du Fou accompagnait Jeanne d’arc à Orléans, les anglais détruisirent le premier château de Renaud du Puy du Fou. Lorsque Guy rentra chez lui, il découvrit son château en ruine et décida d’en bâtir un autre à quelques mètres de l’ancienne forteresse afin de se rapprocher de l’étang qui alimentait ses terres en eau. Nous pouvons encore observer lorsque nous entrons dans la cour intérieure du château quelques vestiges de la nouvelle demeure de Guy II.

La renaissance du château

Au XVIème siècle, le propriétaire du domaine; François II du puy du Fou devint l’écuyer tranchant du Roi François Ier (Comme son nom l’indique un écuyer tranchant est un serviteur chargé de couper la viande). Il l’accompagna dans les guerres d’Italie et était à ses côtés lors de la bataille de Marignan. Dès son retour en France, il épousa Catherine de Montmorency-Laval. Lorsqu’il devint capitaine, il entreprit de rénover le château de son aïeul Guy II au goût du jour. Désirant s’inspirer de Fontainebleau, il demanda au Primatice d’en dessiner les plans. L’ancienne demeure médiévale fut démolie au fur et à mesure. Le nouveau château prit forme et le corps central fut terminé pour le mariage de la fille de François II du Puy du Fou. Le roi François Ier et sa deuxième épouse la Reine Eléonore de Habsbourg auraient même séjourné dans le château. Malheureusement François II du Puy du Fou ne vit pas son château terminé puisqu’il mourut quelques temps plus tard après le mariage. Ce fut sa femme qui reprit les travaux. Sous son impulsion, une petite loggia, un escalier et les cuisines furent achevés. Sa belle fille, Catherine (Et oui, encore une Catherine, mais celle là elle s’appelait Catherine de la Rochefoucauld) construisit une seconde loggia plus grande, un immense escalier au plafond à caisson et une grande galerie d’apparat. Mais malgré toutes ces constructions le château resta inachevé.

La grande loggia de Catherine de la Rochefoucauld
La galerie d’apparat
Restaurant de l’écuyer tranchant

René du Puy du Fou et Les guerres de Religion

René du Puy du Fou était un soldat très proche du Roi Charles IX (pour le petit rappel Charles IX est le second fils de Catherine de Médicis à avoir régné, il est le petit-fils de François Ier). René accompagna le jeune Roi dans “le grand tour de France”, un voyage de deux ans initié par Catherine de Médicis qui voulait montrer à son fils les principaux territoires français. Pendant les guerres entre protestants et catholiques qui décimaient le pays, René se rangea du côté des catholiques, mais fut assassiné sur ses terres par un protestant.

Plus tard, le fils de René, Gilbert du Puy du Fou voulut se venger de la mort de son père et entra en tant que capitaine dans la ligue ultra-catholique qui combattait les armées d’Henri IV. Il obtint plusieurs victoires dont celle de Craon qui incita Henri IV à penser que “Paris valait bien une messe”. Le Roi se convertit donc au catholicisme. Gilbert du Puy du Fou abandonna ses griefs et fit allégeance à Henri IV.

Le déclin de la famille du Puy du Fou

Après les guerres de religion et l’avènement de Louis XIII, Gabriel du Puy du Fou fut l’unique descendant de la famille. Il était conseiller au parlement de Paris. Mais au fil des années, il accumula plusieurs dettes qui l’obligèrent à vendre le domaine familial. Il se retira loin de Paris et il entama un travail de recherche sur ses aïeux. Il écrivit les mémoires de sa famille. Il mourut sans descendance mâle et la lignée s’éteignit après lui.

La Révolution et la guerre de Vendée

Le château passa de propriétaire en propriétaire. Au XVIIIème siècle, à l’aube de la révolution, un garde chasse du nom de Jacques Maupillier vivait avec sa famille sur les terres du Puy du Fou. Lorsque le nouveau gouvernement révolutionnaire envoya des troupes “dépopulationner” la Vendée, Jacques Maupillier défendit le haut-bocage et se battit contre les bleus.

François Athanase Charette de la Contrie surnommé le Roi de vendée, fut l’un des plus célèbres meneurs de la guerre de vendée (décors du spectacle “le dernier Panache”)

Les colonnes infernales s’emparèrent des environs du Puy du Fou, tuèrent les habitants du village des Epesses et brûlèrent le château. Aujourd’hui une partie du château reste en ruine comme pour témoigner des horreurs qu’a vécu cette région pendant la révolution.

Le moulin de la Maunerie était un moulin ordinaire, mais il avait la particularité d’être visible de très loin. Selon comment le meunier actionnait les ailes du moulin, cela alertait les habitants des alentours s’ils devaient craindre le passage des bleus ou pas.

Moulin du village du XVIIIème siècle en hommage au moulin de la Maunerie

“Rien ne se perd jamais”

La famille des Maupillier resta au Puy du Fou pendant plusieurs siècles. Les propriétaires du château se succédèrent. Le château fut classé monument historique en 1974 et fut vendu au conseil général de la Vendée. Philippe de Villiers en devint l’acquéreur, il commença par créer le plus grand spectacle nocturne “la Cinéscénie”, puis le Grand parc. A présent le Puy du Fou est devenu le parc de l’Histoire de France que nous connaissons tous.

Mes conseils et astuces pour une visite sans prise de tête

J’ai l’habitude d’aller au Puy du Fou au moins une fois par an et je vous partage mes coups de cœur.

Réservations, hôtels et restaurants

Déjà pensez à vérifier le calendrier de la saison. Si vous réservez en période séjour + vous payerez moins cher. Puis je vous conseille d’y aller pour plusieurs jours. vous aurez le temps de tout faire et de mieux apprécier le parc (deux jours suffisent pour voir tous les spectacles au moins une fois; trois jours pour avoir le temps de revoir les spectacles que vous avez préférés.)

Vous avez le choix entre plusieurs hôtels et restaurants thématiques. L’hôtel le moins cher reste la villa gallo-romaine qui se situe à l’entrée du parc. Généralement les prix varient entre 200 et 400 euros pour un séjour.

Pour ceux qui viennent en voiture, il existe plusieurs hôtels, gîtes, campings… aux alentours du Puy du Fou. Dans ce cas là vous pouvez juste réserver un billet pour 1, 2 ou 3 jours au parc, ce qui vous reviendra moins cher.

Pour les personnes qui n’ont pas de voiture, sachez qu’il y a une navette qui part d’Angers Saint-Laud trois fois par jours. Elle met environ 1h15-1H30 pour rallier Angers au Parc (29 euros aller-retour). La navette fait la correspondance avec les horaires des trains pour Paris. Attention, il s’agit d’un service uniquement sur réservation.

Dès votre réservation, je vous conseille de réserver le ou les restaurants de votre choix, vous payerez le menu moins cher que sur place. Les restaurants des hôtels proposent des buffets à volonté. Il est tout à fait possible de dormir à la villa gallo-romaine et de vouloir manger à l’hôtel du grand siècle par exemple. Vous pouvez aussi réserver au café de la Madelon qui propose un dîner spectacle. Un restaurant au concept assez sympa est la Mijoterie du Roy Henry qui propose un menu avec des verrines.

La journée plusieurs stands de vente à emporter sont ouverts. Chacun propose des menus différents. Au village du XVIIIème siècle, il y a la maison du préfou. C’est ici que vous pourrez goûter au préfou vendéen et à la Troussepinette. A la cité médiévale, la taverne reste un bon compromis entre le restaurant classique et le fast food. Contrairement aux autres restaurants, il n’y a pas besoin de réserver.

Pour réserver votre séjour: https://reservation.puydufou.com/fr/Vente/Accueil

Pour les contacter: https://www.puydufou.com/france/fr/contactez-nous

Les spectacles: La Cinéscénie.

La Cinéscénie raconte l’histoire du Puy du Fou en 1h30. Il y a environ 2500 acteurs bénévoles sur une scène de 23 hectares. Les moyens mis en oeuvre pour ce spectacle sont hors normes, ce qui le classe au premier rang des spectacles nocturnes à voir absolument.

Je vous conseille de réserver un an à l’avance si vous voulez être sûr d’avoir des places car il y très peu de représentations. Les représentations se font les vendredi et les samedi soirs de fin Juin à fin août.

Mais pour ceux qui, comme moi, n’ont jamais la chance d’y assister, faute de place, ne vous inquiétez pas le Puy du Fou présente un autre spectacle nocturne en semaine tout aussi magique!

Les spectacles du grand parc

Dans l’ensemble il faut voir tous les spectacles, du plus petit au plus grandiose. Mais si vous n’avez pas le temps et que vous devez faire un choix, il y a des spectacles à ne surtout pas manquer. Voici mes 4 spectacles préférés.

  • Avec le Dernier Panache vous allez suivre les périples du général Charette de la guerre d’indépendance américaine jusqu’à la guerre de Vendée.
  • Le secret de la lance vous plongera dans la guerre de cent ans en compagnie de Jeanne d’Arc.
  • Vous ressortirez du bal des oiseaux fantômes incollable sur les rapaces. (pour les curieux; une visite “au coeur de la fauconnerie” est proposée lors de votre réservation.)
  • Vous prendrez des leçons d’escrime et d’équitation avec les mousquetaires de Richelieu.

Il ne faut surtout pas manquer:

  • Le signe du triomphe où vous deviendrez un romain où un gaulois pendant les jeux du cirque.
  • Les vikings vous entraîneront dans leurs raids.
  • Partez à la recherche du Graal avec les chevaliers de la table ronde.

Puis il existe les spectacles déambulatoires surprenants de réalisme:

  • Embarquez sur l’Astrolabe avec Le mystère de La Pérouse.
  • Parcourrez une tranchée la nuit de Noël en compagnie des poilus dans les amoureux de Verdun.
  • Rejoignez les armées des Francs Saliens dans le Premier Royaume.
  • Découvrez l’histoire de la famille du Puy du Fou dans la Renaissance du château.

Attention certains spectacles comme le premier royaume ou les amoureux de Verdun peuvent faire peur aux enfants en bas-âge.

Il existe des minis spectacles très conviviales comme le grand carillon, les grandes eaux ou les automates musiciens.

Les Noces de Feu

C’est le second spectacle nocturne du parc et la nouvelle création de cette année. Avant il y avait les orgues de feu qui montraient la rencontre entre le pianiste et la muse au violon. Cette année le pianiste et la muse vous convient à leur mariage.

Ce spectacle est incontournable, je vous conseille de ne pas partir sans l’avoir vu.

Les personnes qui dorment dans un des hôtels du Puy du Fou peuvent bénéficier d’un emplacement réservé en présentant le bon de réservation de l’hôtel.

Les villages et les artisans

Le Puy du Fou a fait appel à plusieurs artisans afin de présenter au public leur travail. Prenez le temps de flâner dans les différents villages pour découvrir leur art. A la cité médiévale vous pourrez apprécier le travail du sculpteur de pierre et du sculpteur sur bois ainsi que goûter au pain du Talmelier. Au fort de l’an mil vous pourrez voir le forgeron. Au Village XVIIIème vous découvrirez les enluminures, la céramique et le sabotier. Enfin au bourg 1900 vous pourrez profiter de toutes les boutiques souvenirs. (Une réduction de 10% est accordée à ceux qui dorment à la cité nocturne sur présentation du bon d’hébergement.)

Organisation de votre séjour

Chaque spectacle a des horaires différents selon le jour et l’affluence. Pensez à prendre le planning de la journée. Vous pouvez aussi télécharger l’appli du Puy du Fou qui vous indiquera les horaires. Il est conseillé de venir une demi-heure avant le début des spectacles. Le choix des places est libre. Il y a une bonne visibilité dans toutes les tribunes. Cependant si vous voulez être sûr d’avoir une bonne place, il est possible de réserver le pass émotion en plus du prix de votre billet.

Les pass annuels.

Pour ceux qui viennent souvent au parc, il est possible de prendre un pass annuel. Il existe deux pass annuels. Le premium (130 euros, renouvellement 86 euros) vous donne accès au parc tous les jours de son ouverture et le pass aventure (94 euros, renouvellement 65 euros) qui comporte des jours de restriction.

Avec les pass vous obtenez plusieurs avantages et réductions sur les hôtels, le parking, les restaurants et les boutiques souvenirs.

Il est possible de le réserver en ligne et si vous habitez un peu loin, ils vous l’envoient par la poste, sinon vous devez aller le chercher au Manoir de Charette.

https://www.puydufou.com/france/fr/pass-annuels

4 thoughts on “Le puy du fou: “c’est à jamais””

Leave a Reply to la menestrel du château Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *